Faculté de théologie et de sciences des religions
livre ouvert

AccueilLorem IpsumIpsum

Pratiques et constructions du corps en christianisme

couvertureDenise Couture, Jean-Guy Nadeau et Maxime Allard (dir.)
Pratiques et constructions du corps en christianisme
Montréal, Fides (Héritage et projet 75), 2009, 248 p.
ISBN : 978-2762129885

 

Corps d'amour et de travail, corps de souffrance et de plaisir, corps damné ou sauvé : le corps fait problème en christianisme, particulièrement dans une culture qui en valorise la monstration et l'exploitation. Dans ses constructions pratiques, discursives, le corps est toujours à ressaisir, à redécouvrir. Les analyses théologiques chrétiennes y contribuent, car le discours théologique est déjà lové, dans la tradition occidentale du moins, dans des constructions et des pratiques discursives sur le corps qui les ont précédées.

Les avenues ne manquent pas pour découvrir les pratiques, constructions et discours du corps à l'intérieur même du christianisme. Afin de structurer et d'articuler ces diverses pistes, les premiers chapitres de cet ouvrage balisent à la fois historiquement et conceptuellement la problématique. Le second volet porte sur l'interprétation de textes anciens où la corporéité est un enjeu. Le troisième volet groupe cinq contributions sur des pratiques et des discours plus récents du corps en christianisme. Quant au dernier volet, il contient deux chapitres qui tentent de dégager des pistes théologiques sur la question du corps.

Ont collaboré à cet ouvrage : Maxime Allard, Gregory Baum, Jean-François Breton, Raymond Brodeur, Denise Couture, Monique Dumais, André Gagné, Alain Gignac, Robert Mager, Jean-Guy Nadeau, Thérèse Nadeau-Lacour, Jean-François Roussel et Michaël Séguin.