Faculté de théologie et de sciences des religions
Comprendre. Agir.

AccueilLorem IpsumIpsum

Mathilde Vanasse-Pelletier obtient une bourse prestigieuse

2015-08-20 | BOURSES

 

CRSHÉtudiante au doctorat sous la direction de Solange Lefebvre, Mathilde Vanasse-Pelletier vient de remporter un concours de bourse du CRSH (bourse doctorale d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier) qui lui permettra de se consacrer pleinement à sa recherche. D’un montant de 105 000$, cette bourse lui permettra également de voyager aux États-Unis pour compléter sa recherche et vérifier certaines hypothèses.

Depuis une dizaine d’années, elle s’intéresse à la représentation des femmes mormones aux États-Unis et à la question de la polygamie observée dans la communauté des Mormons. Après des études de premier cycle en anthropologie et en sciences des religions, elle a consacré ses études de maîtrise à la question des femmes mormones et la qualité de son dossier académique lui a permis de faire un passage accéléré au doctorat.

Sa recherche vise à analyser le changement observé, depuis le début des années 2000, de la représentation des femmes mormones vivant une union plurale. Alors que la situation était décriées par les observateurs extérieurs et sanctionnée par les lois de certains états, on observe un changement depuis quelques années et le portrait est maintenant beaucoup plus nuancé : ces femmes mormones sont maintenant souvent dépeintes comme agentes de leur choix et non plus comme de simples victimes d’une culture patriarcale. C’est par le biais de la culture populaire, des séries télévisées particulièrement, que Mme Vanasse-Pelletier analysera la représentation de ces femmes et l’évolution des changements sociaux sur la question de la polygamie aux Etats-Unis depuis les quinze dernières années.

Félicitations à Mathilde Vanasse-Pelletier pour l’obtention de cette bourse prestigieuse. Nos félicitations s’adressent également à deux autres étudiantes qui ont obtenu une bourse du FRQSC : Alexandra Caron (maîtrise, 30 000$) et Sofi Langis (doctorat, 60 000$).