Faculté de théologie et de sciences des religions
Comprendre. Agir.

AccueilLorem IpsumIpsum

Consolidation de la théologie et des sciences des religions à l’UdeM

2015-03-13 | AFFAIRES ACADÉMIQUES

 

Pour leur donner plus d’envergure et de rayonnement à l’Université de Montréal et dans la francophonie, l’Université et sa Faculté de théologie et de sciences des religions (FTSR) s’engagent, pour les prochains mois, dans un processus de consolidation des études religieuses à l’UdeM.

La Faculté a implanté de nouveaux programmes de premier cycle originaux et souples en septembre 2013, programmes extrêmement bien accueillis par les étudiant-e-s, et achève une réforme en profondeur de ses programmes de cycles supérieurs. Aidée dans sa tâche par la vice-doyenne aux études supérieures et aux affaires extérieures de la Faculté des arts et des sciences, la FTSR entreprend maintenant des réflexions au plan académique avec d’autres facultés et départements de l’UdeM pour tenter de trouver des modalités et des structures qui permettraient de créer des convergences entre les forces vives de l’UdeM qui enseignent et qui font de la recherche dans le domaine de la théologie et des sciences des religions. Ces discussions devraient aboutir à une meilleure synergie au sein de l’institution universitaire, permettre aux étudiant-e-s de tous les cycles de profiter d’une formation de pointe dans le cadre de programmes améliorés, et valoriser la recherche dans les champs de la théologie et des sciences des religions en mettant à profit l’ensemble des compétences dans le domaine.

La Faculté est confiante que ces discussions et ces réflexions permettront à ses champs d’étude et de recherche de positionner l’UdeM parmi les grandes universités internationales qui considèrent que l’étude de la théologie et des sciences des religions se doit de figurer au palmarès des formations qu’elles offrent depuis leur fondation et qu’elles continueront d’offrir à l’avenir.

Le processus de discussion n’entraîne aucun changement dans le fonctionnement de la Faculté, tant du point de vue administratif qu’académique.