Faculté de théologie et de sciences des religions
Comprendre. Agir.

AccueilLorem IpsumIpsum

Le messianisme des textes de Qumrân analysé par Wei Wang

2014-11-26 | SOUTENANCE DE THÈSE

 

Jean Duhaime et Wei Wang

Jean Duhaime et Wei Wang

Le 19 novembre dernier, M. Wei Wang défendait sa thèse de doctorat après avoir passé les dernières années à analyser minutieusement les textes de Qumrân présentant ou faisant allusion à une figure messianique. Cet intérêt du candidat pour le messianisme n’était pas nouveau. Ses études de deuxième cycle ont été consacrées au messianisme dans le judaïsme ancien, plus particulièrement à partir de la prophétie de Nathan (2 S 7) [1]. Ce texte biblique développe la thèse de l’idéologie royale qui a été reprise dans les écrits juifs postérieurs. Et le texte est à l’origine de l’espérance juive de l’attente d’une figure messianique dont on trouve des allusions et des développements dans la production littéraire juive à partir de la période exilique.

Sa thèse de doctorat est le prolongement de cette étude et le développement d’une hypothèse proposée dans un article de son directeur sur les messianismes à Qumrân [2]. Dans la conclusion de cet article, Jean Duhaime suggérait d’utiliser une typologie de la restauration et de l’utopie pour mieux comprendre la variété des concepts et des idées messianiques dans les textes de Qumrân.

En se basant sur la typologie employée par Gershom Scholem dans son essai sur le messianisme juif [3], le candidat a analysé l’ensemble des textes de Qumrân faisant allusion ou nommant explicitement une figure messianique. Selon cette typologie, les traditions messianiques juives se caractérisent par deux tendances qui sont liées mais contradictoires : un courant restaurateur, tourné vers le rétablissement de l’ordre idéal du passé, et un courant utopique, aboutissant à une transformation radicale de l’ordre cosmique. Pour chacun des textes étudiés selon cette typologie, il a déterminé la dominante pour évaluer l’évolution de la doctrine messianique à Qumrân. S’il est possible de voir une certaine évolution dans le temps, le candidat démontre aussi que l’idée du messianisme dans cette communauté était ouverte et que plusieurs paradigmes ont coexistés.

Les membres du jury ont apprécié la précision de la présentation du candidat et la façon tout à fait appropriée avec laquelle il a su répondre adéquatement aux questions qui lui ont été adressées. On reconnait également le travail colossal de Wei Wang pour s’approprier un domaine de recherche aussi vaste et complexe que celui des manuscrits de Qumrân en quelques années seulement et produire, en fin de parcours, une thèse jugées unanimement excellente et recommandée pour publication. Si le candidat est arrivé à ce résultat, son passage à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem y est certainement pour quelque chose : il a été pris sous l’aile du professeur Émile Puech, une sommité de renommée internationale dans les études qumrâniennes.

Résumé de la thèse :

Les attentes messianiques dans les manuscrits de Qumrân. Conceptions, typologie et contextualisation du messianisme de la communauté qumrano-essénienne 

Cette thèse doctorale explore les diverses attentes messianiques dans les manuscrits de Qumrân à l’aide d’une typologie distinguant deux types de messianisme identifiés par G. Scholem, soit le messianisme restaurateur et le messianisme utopique. L’objectif général vise à mettre en lumière les principaux paradigmes des textes messianiques de Qumrân, ainsi que la corrélation avec les facteurs tels que l’expérience religieuse de cette communauté et le contexte socio-historique dans lequel elle a vécue. Plus spécifiquement, on se propose de vérifier les textes messianiques étudiés par rapport : 1) aux données bibliques et extra-bibliques contemporaines, 2) aux façons de conceptualiser les différentes figures messianiques et 3) au contexte socio-politique de l’époque.

Membres du jury :

  • M. Robert David, président-rapporteur
  • M. Jean Duhaime, directeur de recherche
  • Mme Marie-France Dion, membre du jury
  • M. Gerbern S. Oegema, examinateur externe
 

[1] Wei Wang, 2 S 7,1-17 en contexte historique : évaluation de la mise en forme et de la transmission du texte dans le débat portant sur la tradition deutéronomiste, Mémoire de maîtrise, Université de Montréal, 2010.
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/3458
[2] Jean Duhaime, « Les messies dans les textes de Qumrân », dans R. David (dir.), Faut-il attendre le Messie Montréal, Médiaspaul (Sciences bibliques, 5), 1998 p. 57-76.
[3] Gershom G. Scholem, Le messianisme juif : essai sur la spiritualité du juidaïsme, Paris, Calmann-Lévy 1974.