Faculté de théologie et de sciences des religions
Comprendre. Agir.

AccueilLorem IpsumIpsum

Hommage au professeur Jean Duhaime

2013-09-12 | HOMMAGE

 

Jean-Claude Breton et Jean Duhaime

M. Jean Duhaime a été professeur d’interprétation biblique à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’UdeM de 1976 à 2013, vice-doyen de 1985-1993 et de 1997-2001, et doyen de la même faculté de 2005 à 2009. Spécialiste des manuscrits de la mer Morte, il est reconnu internationalement pour ses travaux sur la Règle de la communauté et la Règle de la guerre, deux écrits propres à la communauté qui vivait à Qumrân (au bord de la mer Morte), et qui caractérisent bien le groupe juif qui les a produits à l’aube de l’ère commune. Ses intérêts pour le monde juif ancien l’ont amené à cultiver une relation particulière avec les communautés juives actuelles, ce qui l’a conduit à s’impliquer depuis plusieurs années dans un groupe de dialogue judéo-chrétien, à Montréal et dans la francophonie.

Collègues, étudiants, diplômés, amis et membres de la communauté juive se sont rassemblés, le 11 septembre dernier, pour lui rendre un vibrant hommage et souligner son passage à la retraite. La soirée a été lancée par celui qui était au centre de l’événement : M. Duhaime a prononcé une conférence sur le livre de Job en montrant que l’attitude du personnage change en cours de récit parce que l’image qu’il se fait de Dieu se transforme à la suite des malheurs qui s’abattent injustement sur lui, selon son point de vue.

Victor Goldbloom      Robert David

M. Victor Goldbloom, ex-président du Congrès juif québécois, a ensuite rendu hommage à M. Duhaime en saluant sa participation significative en faveur du dialogue entre juifs et chrétiens. Cette intervention a été suivie par celle  de M. Robert David, secrétaire de Faculté, qui a retracé les grandes lignes de la carrière fructueuse du professeur  Duhaime. Avec créativité, il a dévoilé un manuscrit qu’il a appelé 12QFlorilège (de son nom complet : 12QFlorilegium Moreh Yonatan Duhaimeniensis). Basé sur des extraits des véritables manuscrits de Qumrân, il en a proposé une traduction et surtout un commentaire visant à mettre en valeur les étapes importantes de la carrière universitaire du professeur Duhaime. Au nom de ses collègues, M. Jean-Claude Breton, doyen de la Faculté, lui a ensuite remis l’unique exemplaire du manuscrit fictif, avant d’inviter les personnes présentes à se rassembler autour d’un vin d’honneur.

(photos : Josée Richard)