Faculté de théologie et de sciences des religions
Comprendre. Agir.

AccueilLorem IpsumIpsum

Deux étudiantes au doctorat se distinguent

2012-05-23 | BOURSES

Nous avons le plaisir d’annoncer que Brigitte Gagnon et Tanja Riikonen, étudiantes au doctorat en sciences des religions, ont obtenu chacune, au premier tour, une bourse du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FQRSC). Le montant de cette bourse s’élève à 20 000 $ par année. Sincères félicitations aux deux candidates! Les résultats du deuxième tour de ce concours seront annoncés d’ici quelques semaines.

Après une maîtrise en service sociale et une carrière dans le domaine de la santé et des services sociaux, Madame Gagnon a entrepris un doctorat en sciences des religions sous la direction du professeur Patrice Brodeur. Sa recherche vise d’abord à cerner l’expérience et l’impact de la méthode de l’écoute compatissante pour la construction de la paix entre Israéliens et Palestiniens (et applicable dans tout milieu pour un meilleur vivre-ensemble); ensuite à l’expérimenter sur un modèle théorique et appliqué qu’elle développe, « agenda du cœur » pour la résolution de conflit et la construction de la paix [1].

Ayant obtenu son diplôme de maîtrise en études françaises et ayant débuté une carrière administrative dans le domaine de l’immigration et des réfugiés, Madame Riikonen a commencé ses études doctorales en 2010 sous la direction du professeur Patrice Brodeur et sous la codirection du professeur Fred Dervin (Université d’Helsinki) [2]. Dans son projet de thèse interdisciplinaire et empirique, elle étudie la construction identitaire musulmane face au multiculturalisme et aux expériences sur l’immigration en Finlande et au Québec. À travers le cadre théorique du soi dialogique et l’analyse discursive et énonciative, elle vise à mettre de l’avant une certaine complexité de la construction identitaire religieuse dans un contexte d’immigration.

[1] Brigitte Gagnon,
 The Compassionate Listening Project : Analyse de l’impact de la méthode de l’écoute compatissante pour la construction de la paix entre Israéliens et Palestiniens entre 1996 et 2010

[2] Tanja Riikonen, 
Identités religieuses et politiques multiculturelles en Finlande et au Québec : 
étude de cas d’étudiantes musulmanes immigrées à Helsinki et à Montréal

- 30 -