FTSR - Animation pastorale

Faculté de théologie et de sciences des religions
Adam et le créateur

AccueilLorem IpsumIpsum

Animation pastorale
   

fillette

La formation en théologie prépare directement à exercer diverses fonctions liées à l’animation pastorale et ce, dans différents milieux : diocésain, paroissial, carcéral, en résidence pour aînés, au sein de mouvements à caractère chrétien, etc. Les études développent les compétences nécessaires pour élaborer une pastorale ajustée à notre temps, qui puisse favoriser des cheminements de foi adaptés aux besoins diversifiés des baptisés d’aujourd’hui, notamment ceux et celles qui se sont éloignés, pour un temps, de la religion de leur enfance et souhaitent reprendre contact sur de nouvelles bases. Ces études communiquent donc des « savoirs », mais permettent aussi de développer des « savoir-faire » et des « savoir-être ». Voici quelques exemples d’emplois liés à un travail en milieu paroissial.

Descriptions
Profils d’études
Documents de référence
Liens

Descriptions

Agent(e) de pastorale

La fonction d’agente de pastorale implique la participation à l’exercice de la charge pastorale, de concert avec le curé ou le modérateur. Cette responsabilité s’exerce souvent en équipe de quelques personnes qui portent la responsabilité des différents secteurs de la vie paroissiale. Ces études préparent particulièrement l’agent(e) à accomplir, entre autres, des tâches de coordination et d’animation de la formation à la vie chrétienne aux différents âges de la vie, la responsabilité du conseil de pastorale paroissial (CPP), de la liturgie, de la pastorale sociale, de la présence aux personnes endeuillées, de la préparation au mariage ou au baptême ainsi que la gestion paroissiale. Parfois, l’agent(e) de pastorale peut aussi être délégué(e) pour participer à des comités de réflexion diocésains.

Dans la majorité des diocèses, un baccalauréat est souhaité. Minimalement le/la candidat(e) doit détenir une mineure en études religieuses (30 cr.), ou l’équivalent, et être prêt à poursuivre ses études en vue de l'obtention du baccalauréat. Parfois, les milieux pastoraux permettent la formation sur le temps de travail. L’agent(e) de pastorale est rémunéré selon les échelles salariales diocésaines en vigueur.

Répondant(e) au service de l’enfance (RSE)

La fonction de « RSE » est propre au diocèse de Montréal, bien qu’en d’autres lieux on puisse trouver des descriptions de tâches qui y ressemblent, notamment des responsables de l’éducation de la foi. Elle peut s’exercer pour une ou quelques paroisses d’un secteur.

Essentiellement, elle consiste à coordonner les actions à mener auprès des enfants de 0-12 ans en ce qui concerne l’éveil spirituel, l’initiation à la vie chrétienne et la préparation aux sacrements jalonnant cette initiation chrétienne. Cela se traduit de différentes manières : collaborer à la mise en œuvre des parcours d’éducation à la foi; agir comme référence et ressource pour les différents intervenants; assurer la formation des catéchètes-bénévoles; créer des liens; s’assurer que les parents reçoivent un soutien approprié dans l’accompagnement de leur enfant; collaborer à la célébration des sacrements.

Une mineure en études religieuses (30 cr.), ou l’équivalent, est accepté dans la mesure où le/la candidat(e) est prêt à poursuivre ses études en vue de l'obtention du baccalauréat. La formation doit comporter des connaissances en catéchèse, en sacramentaire ainsi qu’en études bibliques. Parfois, les milieux pastoraux permettent la formation sur le temps de travail. L’agent(e) de pastorale est rémunéré(e) selon les échelles salariales diocésaines en vigueur.

Chargé(e) de projet

Poste où une personne se voit porter la responsabilité de un ou de quelques projets particuliers : pensons à la préparation immédiate à un sacrement, à la coordination d’un projet de messes familiales ou encore à la mise sur pied d’un groupe de jeunes pour les JMJ, pour ne donner que quelques exemples.     

Une mineure en études religieuses (30 cr.), complété ou en cours, est généralement demandé pour ce type d’emploi. Le/la chargé(e) de projet est rémunéré(e) selon les échelles salariales diocésaines en vigueur.

Profils d'études

Le baccalauréat couvre les éléments fondamentaux de la théologie tout en maintenant une ouverture sur les sciences des religions. Les cours du bloc obligatoire touchent aux quatre secteurs de la théologie : les études bibliques, la théologie systématique, la théologie pratique et les sciences des religions. L'étudiant qui le souhaite peut inscrire sa formation dans une perspective catholique, notamment en ce qui concerne la sacramentaire et l'ecclésiologie. Grâce aux compétences que ce programme lui permet d'acquérir, l'étudiant peut travailler dans les milieux ecclésiaux, sociaux, carcéraux, de la santé, etc., ou poursuivre des études aux cycles supérieurs.

pdfBaccalauréat en études religieuse - option théologie

Le certificat en théologie pratique vise à initier l'étudiant à l'analyse des pratiques sociales et ecclésiales, à leur interprétation théologique et à l'élaboration de projets d'intervention. À la fin de sa formation, l'étudiant devrait être en mesure de désigner les éléments caractéristiques des pratiques étudiées, de porter un diagnostic pastoral pertinent eu égard aux enjeux des pratiques observées et de concevoir un plan d'intervention adapté à la situation.

pdfMineure en études religieuses

Documents de référence

à venir

Liens

à venir